moving
Pour qu’une personne ait une bonne expérience dans le monde du travail, la quantité des préparatifs et leur nature peuvent faire la différence entre la réussite et l’échec. Certaines étudiantes et certains étudiants qui ont des troubles d’apprentissage décident d’obtenir un emploi tout de suite après leur secondaire. Il faut cependant ne pas oublier que l’évolution du marché du travail rend plus difficile d’obtenir un bon emploi si on ne possède pas des habiletés précises.

Voici ce q’un jeune peut faire pour se préparer au marché du travail :
  1. Consulter dès que possible un conseiller scolaire au sujet de ses intérêts, ses buts, ses besoins de formation et ses raisons de choisir d’aller travailler dès maintenant.
  2. Développer ses habiletés à se faire valoir, bien connaître ses forces et ses faiblesses et comment son trouble d’apprentissage peut avoir une incidence sur son rendement au travail.
  3. Comprendre le genre d’accommodations qui sont nécessaires.
  4. Visiter différents lieux de travail et/ou prévoir des occasions de jumelage/observation en milieu de travail.
  5. Pour l’aider à établir des antécédents de travail et des références éventuelles, qu’il se trouve des emplois d’été ou de bénévole au cours des dernières années du secondaire.
Parmi les autres questions afférentes à la transition, il faut se pencher sur les aptitudes à la vie quotidienne, la gestion de son argent, les modes de transport, les habiletés de relations et de communications interpersonnelles, ainsi que la gestion de son temps. Puisque des aptitudes sociales inappropriées et une mauvaise gestion du temps sont souvent des causes cachées de la perte d’un emploi, il est important d’en parler avec l’étudiante ou l’étudiant.

Passer des études au travail est tout un changement. Choisir un domaine de spécialisation ou une carrière est une lourde tâche. L’étudiant peut obtenir de l’aide :
  1. en rencontrant le responsable des services fournis aux personnes handicapées et le conseiller scolaire pour discuter de l’incidence de ses troubles d’apprentissage dans le milieu de travail choisi;
  2. en s’informant si son école prévoit des programmes de jumelage/observation ou de stages en milieu de travail;
  3. en cherchant les occasions d’acquérir de l’expérience de travail en devenant chef de file en milieu scolaire, en participant à l’association étudiante et à des stages de travail en milieu scolaire ou en obtenant des emplois d’été.
Les étudiantes et les étudiants se donnent plus de chances de trouver un bon emploi satisfaisant en développant leurs habiletés de base et leurs stratégies d’apprentissage. Ils doivent profiter des laboratoires de lecture et d’écriture et de toute autre ressource scolaire pour peaufiner leurs habiletés. Un des domaines qu’il faut absolument approfondir est leur compréhension des nouvelles technologies. Plusieurs aspects du monde du travail sont fondés sur celles-ci; elles offrent aussi de nombreux moyens qui peuvent être d’utiles accommodations pour certaines personnes.

Selon des recherches, une variable importante de la satisfaction au travail et des choix de carrière est une compréhension claire de son trouble d’apprentissage et de son incidence sur le rendement professionnel et les activités de tous les jours. Que l’étudiant ait obtenu un diplôme secondaire ou universitaire de premier cycle, il ou elle doit commencer ce processus très tôt afin de transférer sa connaissance de ses troubles d’apprentissage dans le monde du travail. Les étudiants devraient tenir compte de ce qui suit :
  1. Quelle sont les fonctions essentielles du travail ?
  2. Quelles sont les restrictions liés aux fonctions essentielles du travail qui impacte son trouble d’apprentissage ?
  3. Quels sont les accommodations possibles et l’efficacité de chacune pour exécuter les fonctions essentielles du travail ?
  4. L’emploi correspond t-il à ses habiletés?
  5. Comment, à qui ou quand divulgue-t-on un trouble d’apprentissage?
  6. Quelles exigences et interactions sociales sont nécessaires au travail?

Il est important de faire correspondre les tâches de travail avec les forces et les faiblesses individuelles pour cerner les accommodations précis qui rehausseront le rendement au travail.

Chaque entreprise ou organisme a sa propre culture, laquelle est composée de règles, de valeurs et de politiques, lesquelles sont généralement partagées sans toujours être exprimées :
  1. Observer ses collègues de travail.
  2. Savoir ce qui est attendu de lui.
  3. Observer la tenue vestimentaire de ses collègues, comment ils communiquent et comment ils interagissent.

Se préparer au monde du travail signifie aussi de se familiariser avec les lois qui régissent l’emploi et bien comprendre que les employeurs doivent fournir des accommodations raisonnables. Il faut aussi comprendre que les accommodations sont un processus partagé employeur-employé. Les employeurs sont responsables de s’assurer qu’ils font partie de la solution. Lorsque l’employé divulgue son trouble d’apprentissage à l’employeur en précisant l’accommodations approprié à l’emploi en question, il doit continuer à collaborer avec l’employeur pour obtenir le changement approprié. Une communication claire avec l’employeur est une des étapes fondamentales de la bonne mise en place des accommodations. Il faut se rappeler qu’il n’y a pas une seule façon d’obtenir des accommodations et que chaque personne a des besoins uniques.

Pour réussir à passer de la vie étudiante à celle du travail, il est important d’établir et de se servir de son propre réseau de soutien composé des membres de sa famille, des personnes qui l’aiment, de ses amis et de ses collègues de travail.

Qu’il s’agisse d’un diplômé du secondaire ou de l’université qui s’inscrit en milieu de travail après avoir terminé l’école, ou d’une personne qui bifurque dans sa carrière, la peur de l’inconnu est naturelle. Pour plusieurs personnes non préparées à cette transition, une énorme anxiété peut entraver la satisfaction et le succès au travail. Bien se préparer est essentiel pour contrecarrer les craintes et pour s’inscrire dans le monde du travail avec confiance en soi, goût et enthousiasme.

Adapté avec la permission de :
LDA of America – Fact Sheet ‘Transitioning from College to Work’ et le Carnet de route sur les troubles d’apprentissage à l’intention des employeurs, Association canadienne des troubles d’apprentissage.
FaLang translation system by Faboba