Lors de la planification des instructions et du soutien aux études ou au travail, il faut envisager tous les types de stratégies. C’est en essayant différentes formules et en échangeant franchement des idées sur ce qui fonctionne le mieux que l’on trouvera la meilleure forme de soutien.

Les troubles d’apprentissage sont-ils répandus ?
Actuellement, on pense qu’une personne sur dix a un trouble d’apprentissage au Canada.

Que peut-on faire au sujet des troubles d’apprentissage ?
Les troubles d’apprentissage durent toute la vie ; bien qu’ils ne disparaissent pas, ils n’ont pas à empêcher une personne d’atteindre ses objectifs. Une fois les TA identifiés, l’aide existe. Les troubles d’apprentissage affectent différemment chaque personne et peuvent être légers ou graves. Il arrive que l’on ait plusieurs troubles d’apprentissage. Par ailleurs, environ le tiers des gens ayant un TA ont également un trouble de déficit de l’attention/ hyperactivité (TDA/H) qui nuit à la concentration ou à la capacité de fixer son attention sur des tâches précises.

Les TA à l’âge adulte
Il n’est jamais trop tard pour obtenir de l’aide en cas de trouble d’apprentissage. Bien des jeunes et des adultes qui ne comprenaient pas la source de leurs difficultés sont soulagés d’apprendre qu’ils ont un trouble d’apprentissage. Le dépistage est accessible aux personnes de tous âges, et de l’aide est offerte à toutes les étapes de la vie. Face aux troubles d’apprentissage, le premier pas consiste à demander du soutien et des services utiles.

Bien des adultes (dont certains ignorent qu’ils ont un TA) ont trouvé des façons de s’adapter à leurs problèmes et de réussir leur vie. Les TA ne devraient pas empêcher une personne d’atteindre ses objectifs. Peu importe la situation, il est possible de mener une vie beaucoup moins frustrante et beaucoup plus épanouie en comprenant les défis particuliers que posent les TA et les stratégies d’apprentissage permettant d’y faire face à chaque étape.

FaLang translation system by Faboba